Joe la Pompe, since 1999

“Masked to unmask copycats.”

News My own little blog inside the blog

Comment protéger ses créations pub?

Pour répondre plus précisément à cette question récurrente “Comment protéger facilement ses créations publicitaires?”, j’ai rencontré Arnaud Cheyssial fondateur de la société IPOCAMP, qui propose une solution innovante (via la blockchain), efficace et low cost pour protéger et dater les idées créatives! Il nous explique comment ça fonctionne et en quoi cette solution drag & drop, accessible en quelques clics est particulièrement adaptée au dépôt des créations dans le domaine de la publicité.
Un code promo est réservé aux lecteurs du blog Joe La Pompe en fin d’article!

Arnaud Cheyssial : Toute création publicitaire peut souffrir de plagiat, à tout le moins de similitude, voire même de ressemblance (qu’elle soit fortuite ou volontaire). C’est le paradoxe de la discipline, d’Internet et de la manière dont les créatifs fonctionnent aujourd’hui. La démocratisation de l’accès aux sources d’inspiration offre à tout directeur artistique, la possibilité de nourrir ses propositions créatives et celle de les exposer au monde entier.

LA PROTECTION DES ŒUVRES PUBLICITAIRES 

La publicité est une discipline créative complète. De l’art, des bons mots, une alliance entre le fonds et la forme pour sublimer l’art de la réclame. En ce sens, les créations publicitaires peuvent bénéficier du régime de la protection du droit d’auteur et ainsi revêtir le caractère d’œuvre de l’esprit tel que le code de la propriété littéraire et artistique le définit. 

Principe :
Une idée seule ne pas pas être protégée. 

Pourquoi ?
Une idée doit être matérialisée, seule est protégée sa mise en forme dans un support écrit,
sonore ou visuel de telle sorte qu’elle porte l’empreinte créative de son auteur. 

En effet, certaines campagnes marquent les esprits et les mémoires, elles font rire, émeuvent, choquent parfois ! Certaines deviennent culte et telles les affiches de Villeglé, tapissent les murs de nos villes. Elles ponctuent les plus grands évènements sportifs, elles sont même des contenus attendus et plébiscités lors du Super Bowl. Point commun de ces campagnes ? La prime d’incomparabilité, ces publicités marquent des points quand elle rentrent dans nos mémoires, c’est le graal qui confère à un produit ou à un service, une signature unique qui va les distinguer, pour tendre vers la préférence de marque.
Car comme dit le poète, “ Aimer n’est rien, préférer est tout.”
Robert Stenberg, nous rappelle que la créativité est la capacité de produire de la nouveauté (originale et inattendue) de grande qualité (design, esthétique, robustesse…) et adapté à un besoin (utile et approprié à un usage) afin que cette création soit plébiscitée par le public.

L’innovation collaborative et ouverte que les annonceurs s’imposent à eux-même se répercute aussi sur la manière de créer et d’imaginer les campagnes publicitaires. Ces modes de collaboration sont des bombes à retardement, car si la plupart des projets qui ont été co-designé ne voient par le jour ou ne connaissent pas le succès auquel on les prédestine, il suffirait d’un « HIT » pour que les co-auteurs de cette œuvre plurielle  revendiquent leur part du lion. Cela vous parle ? Et oui, cela ressemble précisément aux compétitions que les marques organisent pour déployer leurs budgets de communication. Dans ces arènes de la créativité, le phénomène des ressemblances fortuites et des simili n’épargne pas ceux qui vendent leurs idées aux annonceurs. HOLD-UP sémantiques, hommages appuyés, coïncidence ou copie délibérée, le plagiat et la contrefaçon peuvent hanter les open space des agences. 

LA SOLUTION IPOCAMP 

L’ambition de cette nouvelle plateforme est de protéger les créateurs qui vivent de leur talent. Ipocamp est la première solution de protection du talent de chacun en Blockchain. Dans cette solution accessible en ligne, la preuve du talent est rapide, simple et internationale. Ipocamp délivre à ce titre, un certificat qui certifie de l’antériorité et de la paternité de vos travaux, qu’ils soient créatifs ou d’affaires. 

Ipocamp utilise la blockchain Ethereum. A l’instar d’Internet qui a révolutionnée tous nos métiers en digitalisant l’information et la communication, la Blockchain va digitaliser la confiance que l’on porte dans les transactions, les échanges et le partage de données. La blockchain est une simple base de donnée dans laquelle on peut ancrer toute donnée numérique. Mais la blockchain est décentralisée ; elle est le contraire de Fortnox. Pour filer l’image, tout braquage est donc impossible car la valeur elle est détenue et répercutée dans le réseau de pairs qui la compose. Cela vous rappelle le P2P n’est ce pas ? Et bien nous aussi, et cela fait sens dans un monde avalé par les softwares et les plateformes capitalistiques qui valorisent et privatisent nos données (GAFAM & Consorts) 

Ainsi, toute création qui est ancrée en blockchain reçoit une date certaine qui prouve de l’antériorité et de la paternité de son créateur. L’antériorité et la paternité sont des preuves extrêmement importantes pour celui qui souhaiterait se défendre d’un plagiat, d’une contrefaçon ou d’un parasitisme commercial. Chez Ipocamp, nous avons développé une solution drag and drop pour vous permettre de glisser simplement vos créations dans la Blockchain. Un simple geste confère à votre création une preuve d’antériorité internationale. Outre l’aspect de la preuve, Ipocamp est tellement accessible qu’il permet en réalité de protéger les version successives de vos travaux. On dit volontiers que vous pouvez protéger et valoriser votre créativité au fil de l’eau. 

Enfin, si vous souhaitiez partager votre CREA à un directeur de création ou à un client, il vous suffirait de lui partager grâce au lien sécurisé IPOCAMP permettant de prouver que le destinataire a bien consulté votre œuvre en recevant un certificat d’ouverture, lui même ancré en blockchain. Autrement dit, un accusé de réception en blockchain. 

Mais ça, ça existait déjà me direz vous?
En effet, outre l’INPI qui permet de protéger vos créations, avec Ipocamp le dépôt est :

– International.
– Il prouve l’antériorité et la paternité de vos campagnes.
– Il est à vie, c’est à dire non renouvelable.
– Il est traçable avec son partage en accusé de réception en blockchain.

Faites-vous une idée par vous même. Pour débuter, et commencer à protéger vos créations, IPOCAMP offre aux lecteurs de Joe la Pompe un code promo : MERCIJOE (10 ancrages pour 20 euros au lieu de 30 euros). 

Retrouvez le PODCAST de la discussion entre Joe La Pompe et Arnaud Cheyssial sur SoundCloud
On y parle de copie, de la vie des créatifs, de la difficulté du métier et de l’originalité ou non des idées :