Joe la Pompe, since 1999

“Masked to unmask copycats.”

Second wave / Des créatifs au bout du rouleau?

1998surf2 2012surf2
THE ORIGINAL?
Venice Surf Magazine – 1998
Source : One show, Distinctive merit,
Agency : DM9DDB Sao Paulo (Brazil)
LESS ORIGINAL
BeachBrother Magazine – 2012
Source : LLLLitl
Agency : Les Piraates (France)

Eng “The french agency called "The Pirats" really deserves its name on this case. It's a pure act of piracy to steal an old and famous idea and present it like if it was new.”

Fr « Il y a plus qu'une vague ressemblance entre ces deux annonces! L'agence les Piraates mérite bien son nom sur ce coup, mais risque de se saborder si elle renouvelle trop souvent ce type de comportement. Un scandale qui risque d'éclabousser leur réputation? »

Be the judge!

0
2
  • Eric Denechaud

    10.15.2012 - 17:25

    En effet, il est évidemment plus glorieux et valorisant de trouver une idée créative vraiment inédite ett je ne peux qu’encourager les créatifs en ce sens. Mais cette agence mérite t-elle d’être mise au banc de façon radicale ? Les créatifs sont-ils tenus de vérifier que chacune de leurs idées n’aient pas déjà été utilisées dans aucun pays du globe sur les 20 dernières années ? Je ne le pense pas car nous perdrions plus de temps à chercher d’éventuelles copies qu’à trouver de vraies bonnes idées. Par contre il est évident qu’un minimum de recherche sur ses marchés cibles et une période de quelques années me paraît relever du simple professionnalisme.

  • Joe La Pompe

    10.15.2012 - 17:50

    @eric je suis d’accord avec toi globalement. Mais ici une simple petite recherche rapide aurait suffi. Et l’agence se dit elle même spécialisée dans le domaine des sports de glisse!!! Elle ose même en Home page de son site cette phrase “Pourquoi faire des publicités comme les autres pour des sports pas comme les autres ?” … : http://www.piraates.com/

  • Olaaf / Les Piraates

    10.17.2012 - 18:25

    Erreur de jeunesse.
    Dans l’univers des sports de glisse et des sports extrêmes, la communication se résume souvent à mettre un beau surfer sur une belle vague, on colle un logo et hop ! c’est plié. Résultat : rien ne ressemble plus à une pub de glisse qu’une autre pub de glisse.
    C’est en partant de ce constat que nous avons décidé de créer Les Piraates : pour apporter de la créativité dans cet univers qui en manque tant.
    Mais cette agence, comme un jeune rider turbulent, est pleine de fougue et d’énergie, impatiente qu’elle est de réussir à conjuguer la passion de la glisse et l’amour de la pub !
    Et comme souvent quand on est jeune, on pêche par précipitation.
    Nous n’avons rien volé, mais il est vrai que nous aurions dû vérifier qu’à l’autre bout du monde, dans un pays qui regorge de spots de surf, de parapente et de kitesurf, il y a 14 ans une agence avait proposé une idée similaire à la nôtre. Nous ne l’avons pas fait, nous retiendrons la leçon pour ne revenir ici qu’en simple spectateur.
    Merci et bon ride,
    Olaaf
    Capitaine et co-fondateur des Piraates.

  • Joe La Pompe

    10.20.2012 - 13:21

    Olaaf, merci pour ce témoignage courageux, éclairant qui a le mérite de l’honnêteté. Je suis certain qu’à l’avenir ça ne se reproduira plus.

Write a comment!